top of page

La Colle-sur-Loup : l’excellence signée Alain Llorca



Issu de la lignée des grands chefs, Alain Llorca a hérité de ses mentors, Jacques Maximin et Alain Ducasse, une rigueur et une passion pour la gastronomie provençale, qu’il revisite à partir de ses racines catalanes et de ses souvenirs de voyages. Avec son frère Jean Michel, maître incontesté des desserts aériens, il a transformé l’ancien Diamant Rose de Jacques Maximin, auquel il avait déjà succédé au Negresco en conservant les deux étoiles Michelin, en l'une des tables étoilées les plus prisées de la Côte d’Azur.




Sa situation exceptionnelle sur les versants de la Colle-sur-Loup à l’entrée de Saint-Paul-de-Vence, offre un panorama magnifique sur les vignobles et les oliviers, avec la Méditerranée comme horizon. La lumière sublime les espaces adroitement décorés et embellis d’œuvres d’art contemporaines, rappel de son parcours, depuis ses débuts aux Peintres à Cagnes jusqu’à la reprise du Moulin de Mougins après Roger Vergé.



En allant piocher dans sa palette de saveurs, il arrive à créer une symphonie de plats aussi esthétiques que raffinés dès les mises en bouche. Vous adorerez la langoustine légèrement poêlée, condiment aux pignons de pin, raisin et curry, les noix de Saint-Jacques marinées au citron vert, langues d’oursins et grains de caviar, et la fine raviole d’eau de cresson. Laissez-vous ensuite tenter par les tortellinis au chou rouge confit surmonté d’une fine mayonnaise, et le poulpe mijoté dans son bouillon. On continue avec le haddock paré d’un beurre d’anis, sa purée de brocolis, jus de clémentine, avant le mérou, pistes farcis à la blette, servi comme une bouillabaisse avec une soupe de poisson de roche, légumes de saison et petit croûton à la rouille. Ce mérou provient de la pêche matinale de Daniel, un pêcheur local. Un sorbet cédrat au gin 44 aux parfums envoûtants de la cité des fleurs, saupoudré de baies de genièvre, invite à une pause rafraîchissante avant la suite : le pigeon rôti, asperges vertes de Villelaure sautées à cru, jus court et sa cuisse farcie.



Quant aux desserts de Jean-Michel, crème de gianduja, céréales craquantes au praliné et douceur chocolat noir grand cru, ils constituent une réponse bienheureuse aux calissons aux mandarines et amandes de Provence et au sorbet mandarine. Il faut souligner pendant tout le repas, le service prompt et professionnel, sous la houlette de Bruno Enrici, le maître d’hôtel, et de Jean-Philippe Monjanel, le chef sommelier.



En aubergiste moderne, Alain Llorca dirige avec passion ce havre de paix aux dix chambres charmantes, invitant au repos et à la détente pour une clientèle en quête de tranquillité gourmande.


Alain Llorca Restaurant

350 Route de Saint Paul

06480 La Colle-sur-Loup

Tél. 04 93 32 02 93

Chambres : 150-250 €

Menus : 79, 110 € (déj.), 99, 160, 230 €

Carte : 180 €

Horaires : 12h à 13h45, 19h à 21h30

Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours

123 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page