top of page

Nice : Les Bains embellis d’Ali et Chemsi


Ali et Chemsy

Qui ne connaît pas à Nice Ali de Castel Plage ? Voilà un homme qui a su réaliser ses rêves. Ayant débuté comme simple serveur et plagiste dans une plage qu’il affectionnait, sa passion pour la mode l’amena à créer sa propre marque, Piéton, qui connut un succès phénoménal. L’ayant revendue, il put acquérir, vieux rêve de gosse, la maison où il avait travaillé, ayant ainsi bouclé la boucle. Depuis plus de trente ans, il en a fait un lieu incontournable de la Promenade des Anglais et un symbole de l’art de vivre à la niçoise. Quand il a appris que la concession des Bains de la police, une structure réservée aux forces de l’ordre depuis la libération, était à renouveler à cause de la vétusté des lieux, il n’a pas hésité à se porter candidat. Il pensait pouvoir ouvrir rapidement, mais il a dû faire face à des travaux colossaux qu’il a financés sur ses fonds propres, offrant ainsi à la ville de Nice une belle opportunité. Trois ans se sont écoulés avant d’ouvrir « Les Bains du Castel », dont l’entrée se fait par la plage en attendant l’ouverture de celle située à côté de la célèbre sculpture « I LOVE NICE ». Sous la direction de sa fille Chemsy, ce lieu exceptionnel offre une expérience culinaire unique avec une vue magnifique sur la Baie des Anges.


Le restaurant se distingue par ses délices marins de première fraîcheur et sa cuisine inventive élaborée par le chef Antonio Di Michele (Connaught à Londres avec Jean-Georges Vongerichten et Maybourne Riviera avec Mauro Colagreco). Des plats raffinés et créatifs, tels que les spécialités de fruits de mer et les associations de saveurs audacieuses, témoignent de l’engagement continu envers l’excellence.

Antonio Di Michele

Des exemples : le poulpe de roche, crémeux, suprême et espuma de maïs, huile d’harissa maison, chips d’algues Duce, le pavé de bar de Méditerranée et sauce coquillages, artichauts laqués au beurre citronné, algues douces et l’association entre des troffies (pâtes typiques de la Ligurie) et les gambero rosso crudo, stracciatella (fromage), sauce poissons de roche. Avant cela, la langoustine et les pêches niçoises, infusion de burrata et basilic, tomates du pays, gel de pêche, huile de basilic, amandes torréfiées, les noodles de thon rouge cru, billes d’avocat, huile épicée, daikon, tuile d’algues, sauce soja et gingembre frais, et le vitello tonato, veau finement tranché, katsuobushi (préparation de bonite à ventre rayé séchée, fermentée et fumée), tuile de pain de seigle, câpres frites, parfait de jaune d’œuf, sauce tonato à l’ancienne, font de bien bonnes entrées. Les finales sucrées comme la belle tarte au citron, citron confit, crème citron du pays, meringue et l’entremets exotique, noix de coco sponge, crémeux et coulis de mangue et fruits de la passion, ganache montée à la vanille, viennent tout droit de l’excellent pâtissier niçois, Philippe Tayac (www.philippetayac.com).

La réussite d’Ali de Castel Plage est un hommage à son dévouement, à sa vision entrepreneuriale et à son lien profond avec Nice. Son histoire nous rappelle l’importance de poursuivre nos passions, de surmonter les obstacles et de créer quelque chose de significatif qui laisse une empreinte durable.


Les Bains du Castel

8 quai des Etats Unis

06300 Nice

Tel : 04 93 85 22 66

Carte : 75 €,

Écailles et crudo : de 32 à 130 €

Horaires : 12h/14h et 19h/21h

Fermeture hebdo : ouvert tljrs.


98 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page