top of page

Nice : le Boccaccio nouveau est arrivé.



La salle principale

Pour les 50 ans du Boccaccio, Philippe Cannatella, président du groupe de restauration Gusto Family, a fait effectuer des travaux d’embellissement fort réussis. L’on est fortement séduit par la décoration du restaurant effectué par le cabinet d'architecte niçois "Maison Maju", qui marie subtilement le contemporain aux touches classiques italiennes. Les tons chauds, les éclairages tamisés, l’aquarium central et les tables parfaitement dressées génèrent une l’ambiance chaleureuse sublimée par les fresques murales de Nicolas Blazicevic.

Fabio Giovannini est le chef exécutif de cette respectable institution niçoise de la cuisine marine méditerraneo/italienne. La partie dessert est assurée par deux pâtissiers experts, Pascal Hairabedian et Cédric Servela qui ont fait leurs classes dans de grandes tables azuréennes.

Pascal Hairabedian, Fabio Giovannini et Cédric Servela

Depuis des lustres, l’on vient s’y régaler de salade d’artichauts aux copeaux de parmesan et son croquant de cacahuètes, de ceviche de cabillaud à la mangue fraîche, de millefeuille croustillant de loup et guacamole, de l’incontournable fritto misto. Pour suivre : spaghetti aux Vongole, paccheri, tomates cerises et burratina fumée, tentacules de poulpe à la ligurienne, belle sole meunière, filet de loup aux asperges ou de de turbot et son artichaut frit. D’autres choisiront le splendides plateaux de fruits de mer ou les tentantes paëllas, comme la « Valenciana » aux fruits de mer. Gino Cannatella, le fondateur du Boccaccio, les appréciait particulièrement quand il emmenait en vacances sa petite famille en Espagne. In fine, goûter donc la crème brûlée à la vanille de Madagascar, le mi-cuit minute au chocolat 72 %, glace Baileys et l’île flottante au caramel, ça vous ramènera sûrement en enfance.

Il reste à féliciter les acteurs de la pièce, le service professionnel, attentif et discret malgré l’affluence constante, emmené par Ludovic Gomez, 21 ans de maison.

Ludovic Gomez, assisté d'Éric Cottis (vestes sombres) et le service

Boccaccio

7, rue Masséna, 06000 Nice

Tél. 04 93 87 71 76

Menu : 29 € (formule dj. Sem.)

Carte : entre 50 € et 75 €.

Horaires : 12h à 14h30 et de 19h à 23h

Fermeture hebdo : ouvert tous les jours.

Site : www.boccaccio-nice.com




196 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page