top of page

Lausanne : la Table d’un couple en or


Franck Pelux et Sarah Benahmed

Le Lausanne Palace est une luxueuse institution hôtelière dotée d’une offre de restauration conséquente dont La Table du Lausanne Palace en est la pépite. Adresse exceptionnelle, on vient y savourer la fine cuisine hyper inventive et pleine d’audace voyageuse du chef Franck Pelux. Dans ce lieu aussi classieux que cosy avec pour panorama, les toits de Lausanne et les Alpes qui se reflètent sur le lac Léman, vous serez choyés par le service impeccablement attentionné de Sarah Benahmed, la directrice de la salle et compagne du chef, qui vous fera partager, avec son sourire charmant et sa touche d’humour, sa passion pour la gastronomie et son sens de l’hospitalité.

C’est à la Vague d’Or, devenue depuis le Cheval Blanc Saint-Tropez, qu’ils s’étaient connus et ne se sont plus quittés. Franck Pelux, qui, de premier chef de partie viande/poisson, deviendra chef adjoint du triplement étoilé Arnaud Donckele, avant de prendre ses galons de chef au Crocodile à Strasbourg, au 1947 Cheval Blanc à Courchevel, au Temple restaurant à Pékin, au Temple restaurant à Pékin, toujours avec sa charmante compagne, de vrais amoureux de Peynet. Sur sa carte, vous allez découvrir des mets éblouissants mettant en valeur les produits du terroir et les saveurs du monde dans des associations originales et des dressages soignés.

Parmi les mets éblouissants mettant en valeur les produits du terroir et les saveurs du monde dans des associations originales et des dressages soignés, vous découvrirez de délicieuses surprises comme le souvenir affectif d’un œuf en meurette, sabayon aérien au Pinot Noir helvétique et lard paysan délicatement fumé, le meilleur des riz japonais, le Koshihikari, croustillant et habillé d’un tartare de Saumon des Grisons relevé au saté, puis la fine tartelette croustillante rafraîchie d’une perle explosive d’artichaut et neige de parmesan fumé. En mémoire de leurs belles années passées à Strasbourg : gourmandise d’un Dampfnuddle à déguster du bout des doigts, simplissime d’un bouillon végétal de poireaux. Pour celles passées sur la Côte d’Azur, le soleil des asperges vertes de Provence grillées à la flamme, condimentées à la mode d’une salade niçoise, velours soyeux de thon rouge pour magnifier. Escapade en Bretagne à la découverte du homard bleu généreusement rôti au beurre demi-sel, les pinces et les coudes en ravioles, fraîcheur de basilic, de menthe et de coriandre, sublimé d’un jus corsé aux têtes de homard infusées. Pour suivre, la dorade en croûte de pain croustillante, aubergines en texture et caractère d’un velours de pignons de pin torréfiés, et le sandre du lac de Neufchâtel confit, déposé sur une vague iodée de moules, de coques et de couteaux, écume vivifiante de verveine et perles d’un caviar de brochet fumé. En finalités extra gourmandes, la tartelette rafraîchie d’une crème glacée au lait des alpages, nuage d’Etivaz et pétales de Gruyère Caramel Duttwiler, 32 mois d’affinage, la rencontre de la cerise noire et de l’amande dans l’esprit d’un gâteau basque, et en mignardises, madeleine à l’instant, crème double de la Gruyère, chocolat signature, retour d’Asie et perle glacée aux herbes. La Table du Lausanne Palace n’a qu’une étoile ? Elle en vaudrait largement deux !

Sarah Benahmed, le chef sommelier Alexis Attal et le service au top.

La Table du Lausanne Palace

Rue du Grand Chêne 7

1002 Lausanne

Suisse

Tél. +41 (0)21 331 32 15

Menus : 98, 118 CHF (déjeuner, du mercredi au vendredi hors j.f.), 178, 205, 218 CHF

Carte : env. 175 CHF

Horaires : 12h-14h, 19h-22h

Fermeture hebdo. : Lundi, samedi midi, dimanche



69 vues0 commentaire

Comments


bottom of page