top of page

Genève : une pépite en Aparté


Armel Bedouet

Faisant partie du Groupe Manotel Genève, l’Hôtel Royal, managé par Patrick Le Goff, a en son sein une petite pépite gastronomique étoilée depuis 2020 au Guide Michelin et récompensée d’un 17/20 au Guide Michelin. C’est la juste récompense du travail d’orfèvre culinaire patiemment mené par le chef Armel Bedouet depuis 2016. Fils de restaurateur, ce natif du Morbihan a fait ses armes en Bretagne avec Patrice Caillault au Domaine de Rochevilaine et Denis Le Cadre au Château de Locquénolé, à Paris, chez Guy Martin au Grand Véfour, et à Genève, à l’Hôtel du Rhône devenu le Mandarin Oriental, avant de devenir le chef adjoint de Dominique Gauthier au Chat Botté la table gastronomique du Beau-Rivage.

Bien qu’il ait en charge toute la restauration de l’établissement, bistronomie et banquet, il a réussi depuis son arrivée à faire de l’Aparté, restaurant intimiste d’une quinzaine de places, un atelier de la gourmandise dans lequel il va jusqu’à servir et commenter ses dernières succulentes créations, dont celles en ce moment de la carte d’hiver. On citera les canapés, dôme betterave glacé café sur sablé noisette et coussinet charbon végétal, mousseline d’oignons de Roscoff et lard sec du Valais et croustillant crème sarrasin et sarrasin grillé, et un bouillon miso shimeji brun, blanc et coques en mise en bouche. Après ce prélude à une régalade assurée, on enchaînera par un jaune d’œuf bio de Genève saumuré, céleri rave, truffe noire ou un gambero rosso en carpaccio, marinées entières, mayonnaise au corail d’oursin. On ajoutera côté mer une nacre de cabillaud skrei, moules au safran de Meinier et un blanc de barbue aux coques, poireaux, caviar Daurenki, citrus sudachi, imprimé radis bière. Côté terre, une poitrine de pigeon de Valéry Miéral, cardons genevois, hélianthi glacé, un magret d’agneau des Adrets, courge butternut en rosace brûlée ou une queue de bœuf, consommé au thé fumé aux racines de pin, pommes de terre de Jussy. Armel Bedouet étant aussi doué en salé qu’en sucré, c’est difficile de faire l’impasse sur les desserts. Après un sablé ananas, citron vert, siphon miel-ananas, tuile miel et gel miel d’Arcadia en pré dessert, difficile de faire son choix entre un sablé mousse citron, pollen, crème double, gel citron, un parfait aux agrumes confits, crémeux citron, sorbet menthe, tuile caramélisée ou un finger biscuit Sacher chocolat, pistache, tuile au grué de cacao, gel chocolat et glace chocolat. À noter que durant ces délicieuses agapes, et avec la complicité de Julie Santangelo au service, l’excellent sommelier/maître d’hôtel Geoffrey Prellwitz a veillé à accorder les mets et les vins comme un luthier avec un Iconique Sauvignon Genevois 2019, Le Grand Clos de Jean Michel Novelle, et un rouge de Toscane à la belle longueur en bouche, Amore & Follia 2019 de la cave de Podere Le Ripi.


Patrick Le Goff, Julie Santangelo, le Chef Armel Bedouet, Geoffrey Prellwitz

L'Aparté à l’Hôtel Royal

43, rue de Lausanne 1201

Genève, Suisse

Tél. : +41 (0)22 906 14 60

Menus : 59 (déj.), 106 CHF

Carte : 130 CHF

Horaires : 12h00 à 14h15, 19h00 à 22h15

Fermeture hebdo. : Samedi, dimanche

Site : www.hotelroyalgeneva.com

147 vues0 commentaire

Comments


bottom of page