top of page

Cannes : épatant Mondrian


Le jardin privée de 4000m2

Après la colossale rénovation magistralement orchestrée par l’agence Triptyque et la designer Mathilde de l’Ecotais, le Grand Hôtel devient : Mondrian, enseigne « Lifestyle » du groupe Accor. Dirigé par Hugues Raybaud, parfait connaisseur de la clientèle internationale, cet historique cinq étoiles cannois dominant la Croisette est le seul à avoir une entrée sur celle-ci et sur la rue d’Antibes. Son jardin privé de 4000 m2 est un véritable éden de zénitude. Tout a été repensé, lobby, chambres et suites, salle de sport flambant neuve, hall végétalisé, conciergerie, réception, toilettes, création d’un majestueux escalier central, cuisines, etc. Le bar et le restaurant, dont les emplacements n’ont pas changé, ont vu leurs volumes et leur capacité augmenter avec une spacieuse et conviviale terrasse. Les matériaux, bois, marbres, cuirs, fibres végétales et les teintes pastel rendent hommage à la méditerranée dans son originalité.

Le restaurant hérite d’un nouveau concept culinaire façon grill américain tendance japonisante « Mr. Nakamoto », qui colle à l’air du temps entre partage et dépaysement. Sur la carte signée par le chef londonien Alex Craciun on découvre des influences françaises et japonaises dans le travail des produits de la mer et des viandes d’exception. Le chef Hervé Busson, ancien second de Sébastien Broda au Park 45, a repris les fourneaux avec Jean-Baptiste Guillaume qui officiait au Hyde Beach, le restaurant-plage de l’hôtel. Le service est toujours managé avec aisance par Stéphanie Nardot qui s’est adjoint le concours de François Xavier Tilmant, un ancien du Carlton.

Jean-Baptiste Guillaume et Hervé Busson

Le service est toujours managé avec aisance par Stéphanie Nardot qui s’est adjoint le concours de François Xavier Tilmant, un ancien du Carlton.

François Xavier Tilmant, Narjes Troudi, Cyprien Safien et Stéphanie Nardot

Au programme, du simple et bon avec en préambule, beignets frits de petits brocolis, poudre de kimchi et parmesan, seriole, oignon ponzu et chou-rave, assiette de sashimi Mr. Nakamoto, noix de saint-jacques, vinaigrette de citron, et mix d’artichauts, parmesan, truffe noire. Il y a aussi les gambas beurre noisette, piment et fenouil râpé, le black cod, glace au miso, laitue grillée et un succulent poulet rôti pour deux, préparé et cuit avec du fromage blanc à la grecque, sauce miso. Le gâteau crêpe mille matcha et crème chantilly et les mochis, crème glacée mangue, matcha, vanille chocolat sont exactement callés dans le nouvel esprit maison.

Il n’y a donc plus qu’à se laisser aller dans les nouveaux rocking-chairs du bar pour continuer à prendre du bon temps, chouchouté par Alexandre, Karine et Laurent. Alors, longue vie au Mondrian !

Mr Nakamoto, Mondrian

45, boulevard de la Croisette

06400 Cannes

Tél. 04 93 38 15 45

Chambres : 740 €

Menus : 29 € (formule déjeuner), 39 € (déj), 60, 95, 190 €

Carte : 90-125 €

Horaires : 12h-14h30, 19h30-22h30

Fermeture hebdo. : Ouvert 7 jours sur 7

336 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 則留言


Danielle Durand Aumont
Danielle Durand Aumont
2023年3月28日

Très beaux matériaux mais l'ensemble manque de chaleur . Dommage !

按讚
bottom of page